LA MISSION DU CFPL   |   LES MEMBRES   |   LE CONSEIL D'ADMINISTRATION  
LE CONSEIL D'ADMINISTRATION

   Raymond DUFFAUT
   Président

   Serge GAYMARD
   Vice-Président

   Michel JARRY
   Vice-Président

   Diane POLYA-ZEITLINE
   Vice-Présidente

   Gilbert HENRY
   Trésorier

   Bruno MEMBREY
   Trésorier Adjoint

   Jérôme GAY
   Secrétaire

   Pierre BARRAT
   Secrétaire Adjoint

   Claude-Henri BONNET
   Administrateur

   Marc CLEMEUR
   Administrateur

   Guy CONDETTE
   Administrateur

   Jean-Louis GRINDA
   Administrateur

   Yvan RIALLAND
   Administrateur

   Michèle MELLORY
   Administratrice

Francis BALAGNA
Administrateur

francisbalagna@yahoo.fr

Après des études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (violoncelle, Classes d´Ecriture) et direction d´orchestre, de lettres et de philosophie, il débute sa carrière de chef d´orchestre en 1959.

Outre ses directions musicales, il assume également de nombreuses responsabilités artistiques qui le conduiront à innover dans les domaines culturels les plus divers.

La presse le présente souvent comme : "un chef d´orchestre, inventeur et créateur d´entreprises culturelles", "un humaniste lucide", "un chef d´orchestre inspiré", "un chef d´orchestre visionnaire", "un économiste de la culture", "un pionner des arts technologiques"...

1965-1973 : Directeur du Grand Théâtre de Tours, il fonde le Centre Lyrique de Tours et apporte à l´art lyrique une dimension nouvelle en suscitant la participation des différents organismes culturels de la ville (Université, Inspection Académique, Conservatoire de Musique de Région, Ecole des Beaux-Arts, Bibliothèques, Associations diverses...) à l´animation des spectacles programmés.

Il créé les Après-Midi "Enseignement-Théâtre" et des expériences pluridisciplinaires dans le cadre de l´Education.

Il écrit en 1966 "Aucune expression artistique ne peut survivre si elle n´alimente d´autres formes de culture et inversement n´est fertilisée par elles."
Rappelons que la politique théâtrale de l´époque était uniquement tournée vers l´Art Dramatique. Cette expérience tourangelle reconnue très innovante le conduit, à la demande du Ministère de la Culture, à imaginer une politique culturelle régionale.

1973-1977 :
Délégué régional du Ministère de la Culture auprès du Préfet de la Région Midi-Pyrénnées, il crée une organisation régionale fédérative. C´est ainsi que sont nées les ADDA, associations départementales pour le développement des Arts (musicales, lyriques et chorégraphiques).
Ces ADDA sont aujourd´hui un des éléments fondamental de la politique d´animation musicale, lyrique et chorégraphique en Midi-Pyrénnées. Elles préfiguraient la création de la Direction Régionale des Affaires Culturelles -DRAC.

1978 :
Présenté par Marcel Landowski, Compositeur, Directeur des Affaires Culturelles du Maire de Paris, il met en place l´ADAC (Association pour le Développement de l´Animation Culturelle et de Voisinage) et fonde plus de 400 ateliers autour de 195 disciplines.
L´ADAC fait revivre notamment de nombreux métiers d´art et conduit une action d´animation et de formation ; des disciplines traditionnelles les plus diverses aux Nouvelles Technologies de la création (image, musique et son, langage, multimédia, internet...).

1984 :
Dominique Baudis, Maire de Toulouse, lui demande d´être son Conseiller Culturel, proposition qu´il accepte après l´accord et les encouragements du Maire de Paris. C´est ainsi qu´en 1986, il réalise à Toulouse le F.A.U.S.T (Forum des Arts de l´Univers Scientifique et Technique) tout en conservant sa responsabilité de Secrétaire Général de l´ADAC à Paris.

Depuis 1986 :
Les 7 biennales F.A.U.S.T. se sont imposées comme des manifestations internationales, les plus originales et dynamiques au service des technologies de la création et de l´innovation. Le F.A.U.S.T. anticipait dès la première édition en 1986 sur le Multimédia et l´Internet.

En 1990 et 1991 :
Il réalise à Paris, dans le cadre de l´ADAC, PARIS CITE (Concours International des Technologies de la Création et de l´Innovation) et prépare une évolution de ce concept : FRANCE CITE (Concours International des Technologies).

En 1995 :
Il devient Président de l´ADAC et créé avec le soutien du Maire de Paris et du Maire du 13ème arrondissement, un centre multimédia dans le 13ème arrondissement.

En 1999 :
Outre, Président de l´ADAC, il est aujourd´hui Président de l´AIDEC (Association Internationale pour le Décloisonnement de l´Economie et de la Culture) et Président de l´APARTES (Association pour les Arts, la Recherche, les Technologies et les Sciences).

Fin 2003 :
Il démissionne de la Présidence de l´ADAC. A la demande de la Mairie de Paris et du Conseil d´administration, il est élu Président d´Honneur de l´ADAC.

Le chef d´orchestre :

Au delà de ses responsabilités culturelles, Francis Balagna poursuit une carrière de chef d´orchestre essentiellement à l´étranger.
Si, durant ses débuts, il conduit des concerts de musique symphonique et de chambre à Paris, à la radio et en province avec des solistes devenus depuis célèbres, tels que, Patrice Fontanarosa et Alain Marion, il se spécialise très vite dans la direction musicale d´opéras.

On peut dire qu´il a dirigé la plupart des grands ouvrages des répertoires français, italien et allemand, sur les plus grandes scènes internationales (en Belgique, Pologne, Italie, Espagne...) avec les artistes les plus prestigieux : Giacomo Aragall, Montserrat Caballe, Guena Dimitrova, Placido Domingo, Angela Gulin, Alfredo Kraus, Pilar Lorengar, Jacques Mars, Elena Mauri Nunziata, Elena Obraztsova, Kostas Paskalis, Juan Pons, Gianni Raimondi, Vincente Sardinero, Galina Savova, Alain Vanzo, Alain Fondary...

Il a également créé et dirigé de nombreux ouvrages contemporains tant en France qu´à l´étranger, citons : "La Colonie pénitentiaire" d´après Kafka de Joanna Bruzdowicz, " Le Fou" et "Les adieux" de Marcel Landowski, "Colombe" d´après Jean Anouilh de Jean-Michel Damase à Liège et ses dernières années, "L´Opéra d´Aran" de Gilbert Becaud ainsi que "Benvenuto Cellini" d´Hector Berlioz qui était une création en Espagne au Licéo de Barcelone...

Il a en chantier plusieurs ouvrages sur ses expériences culturelles dont : Du FAUST au F.A.U.S.T. (de la tradition à la modernité) et l´histoire de l´ADAC et des Ateliers.
Un challenge pour Paris : les Ateliers d´Expression Culturelle et de Voisinage.

Crédit Photo : DR